Catégories
Actualités

Quelle partition jouer pour qu’un collectif puisse poursuivre ses missions et ses projets ?

Plus que jamais la solidité agile d’un collectif et ou d’une équipe est mise à l’épreuve de l’accélération des changements qu’ils soient en lien avec des facteurs internes ou externes.

Pour les familiers de la systémie, ce n’est point un scoop :

Que la finalité soit un engagement de transformation sociale, sociétale ou une production de biens ou de services, les acteurs vont traverser des tensions, des crises, des temps de développement ou de récession (…) avant une nouvelle étape d’équilibre. 

Les membres d’un collectif reçoivent des informations connues, visibles ou cachées, invisibles et ces différents fils vont tisser un contexte, qui souvent les impactent fortement …

C’est comme si, parfois, les acteurs d’un collectif internalisaient et « portaient » à leur insu les difficultés ou les perturbations de leur environnement / de ce qui les entoure / du sujet qui les rassemble des écosystèmes en cours d’effondrement. Alors qu’ils ont besoin de toutes leurs ressources, ces membres vont vivre des épuisements d’engagement comme s’ils étaient « contaminés » par les effondrements dans leurs territoires. 

De même, des membres d’une équipe enthousiastes au lancement d’un projet peuvent arriver à un état de « burn-out »… Cet état peut être en lien avec des difficultés d’autres équipes, de leurs clients, de leurs fournisseurs…et même de la raison d’être de leur entreprise ! 

Se pose alors les  questions :

  • Comment avancer pour sortir de ces intrications interne/externe ? 
  • Comment trouver la bonne perméabilité afin que les informations et les mouvements circulent avec fluidité ?
  • Comment protéger le collectif et ses membres des intrants « toxiques » ?  
  • Comment trouver et aller chercher des ressources tonifiantes ? 

Si un ou plusieurs membres arrivent à un état d’épuisement, on verra assez rapidement l‘équipe perdre de son dynamisme et mettre en place – inconsciemment – des jeux de pouvoir qui émergent souvent lorsque les besoins interpersonnels ne sont pas satisfaits. Cela conduit à la naissance de tensions, de conflits et cela peut même conduire au délitement du collectif… 
 

Ce n’est, cependant, pas une fatalité.

Si les tensions/le conflit n’est jamais agréable à traverser, il n’en est pas moins un générateur de mouvement et de transformation à condition que le mouvement soit souhaité par l’ensemble des parties prenantes. 

Des processus de restauration –s’ils n’ont pas été pensé en amont – peuvent alors émerger et permettre la mise en place de processus de soin à long terme dans le collectif en prenant en compte la question des besoins personnels et des besoins du collectif à chaque étape de la (re)construction de ce dernier.  

Deux témoignages de facilitation d’une constellation systémique au service de cette double action du prendre soin : 

  « Comment ralentir le grand galop de la croissance ? » 

Côtoyant un réseau d’associations de jeunes qui œuvrent pour favoriser la mobilisation en faveur de l’écologie, Marie se pose la question : « Comment ralentir le grand galop de la croissance ? » 
De sa place d’accompagnante, elle cherche à clarifier comment les parties prenantes interagissent entre elles et comment elles peuvent à la fois mieux développer leurs spécificités et converger vers des actions communes. 
A l’issue de la constellation, elle a repéré comment elle peut soutenir en profondeur la structuration de ce réseau engagé dans la transition écologique. C’est-à-dire, comment leur permettre d’aller vers une gouvernance ajustée à la complexité des différentes parties prenantes, en dépassant les clivages avec ceux qui à l’heure actuelle ne respectent pas les principes du vivant. 
Cette constellation lui a donné l’opportunité de mieux appréhender la place des parties prenantes avec leurs différentes nuances, de sortir d’une vision manichéenne « il y a les bons et les méchants ». Elle a aussi permis de se relier aux multiples apports des entreprises qui, si elles ont une part certaine de responsabilité dans la mise à mal de l’environnement, n’en demeurent pas moins des acteurs ayant une place dans la société, avec des enjeux humains importants. 

Comment éviter de reproduire les systèmes d’oppressions systémiques au sein d’un collectif ? 

Au sein d’un collectif de cohabitation et au sein d’un collectif de luttes militantes, une personne (souhaitant rester anonyme) se pose la question : Comment éviter de reproduire les systèmes d’oppressions systémiques au sein d’un collectif ? 

Lors de la constellation qui avait pour sujet principal son collectif de cohabitation, elle a ressenti que le mouvement qui fut généré appartenait en effet à ce collectif mais qu’un mouvement s’opérait également à un autre niveau – celui du collectif de luttes militantes – et ce sans porter à la conscience la nature du mouvement. 

Cette constellation lui a permis de nourrir son mental et de confirmer son ressenti en visibilisant que le conflit vécu au sein de sa cohabitation n’était pas uniquement de son fait et ainsi lui a permis de reprendre sa juste place au sein de ce groupe, de se centrer pour remettre en perspective les différents niveaux de responsabilités (ce qui est sa responsabilité, celle de l’autre, la responsabilité du système mis en place…). Cet alignement lui a permis de venir poser du soin en se rendant complémentent disponible à une écoute en profondeur des autres parties et également de pouvoir déposer ce qui l’avait blessée. 

🆕 Elle est ainsi passée de « je me sens blessée, non entendue et en insécurité » à « j’entends et j’écoute pour être entendue et écoutée ». 

D’autre part, et à un endroit où le mental n’est pas du tout intervenu et sans y mettre de sens, elle observe qu’au sein du collectif de luttes militantes auquel elle appartient, elle a reçu des phrases réparatrices et des moments réparateurs ont été généré. Lors du débriefing, elle me relate que dans son corps, la tension est moins -voir plus du tout – présente à l’évocation des événements qui l’avaient pourtant blessée. 

La constellation systémique d’organisation montre bien dans cet exemple la multiplicité et l’intrication des champs constellatoires que nous pouvons porter. 

Comme des poupées russes, le collectif de cohabitation de cette personne était la première couche qui permettait d’accéder et de générer un mouvement dans « ce collectif en profondeur » qu’était celui des luttes qui aurait été sûrement beaucoup trop lourd/gros et chargé en intensité pour qu’il puisse être correctement constellé. 

Catégories
Actualités

A propos de la formation « Devenir Constellateur-ice »

Comment mettre en oeuvre auprès de nos collectifs ?

C’est la question que nous  posent, à Béatrice, chère complice, et à moi même,  les « formé.es » à l’issue des 6 jours de formation.

Si tous les participant.es , en fonction de leurs attentes, expriment combien ielles ont exploré de multiples facettes de la complexité des systèmes d’organisation. Ielles insistent aussi sur la diversité des transformations vécues :

  • prise de décision entre plusieurs projets,
  • mise en émergence des points essentiels à travailler (diagnostic en 1h30),
  • réorientation de sa posture de Dirigeant,
  • développer la cohésion avec l’équipe….

Et bien sûr ielles mettent en avant leur propre transformation personnelle de posture, acquise aussi au cours des expérimentations de « facilitation » en double commande., ;

On peut pointer ce qui se nomme « tenir le champ», être en relation avec la personne qui constelle et chaque participant.e, accompagner en silence et en rythme lent les mouvements et la transformation..

L’apprentissage essentiel reste autour de « Comment créer les conditions d’émergence des intuitions et accueillir polarités et émotions ? »

Et pour ce faire, nous orientons maintenant la pédagogie vers plus de place à l’intégration, avec des pauses et des respirations dédiées, des temps pour « entrer en intuition » et développer l’écoute du et des corps en mouvement.

Pour ce faire aussi nous resterons dans des lieux de sérénité en pleine campagne et auprès de rivières ..

Et se pose après la formation la question de faire une première proposition d’intervenir avec cette approche…

En fait revenons à la simplicité, juste nous avons juste à nous mettre au service de la personne et du collectif…

Quel est le besoin ?…Juste ETRE à l’écoute…Et là vous aurez tous les « éléments » constitutifs de la situation…

De votre échange au sein du collectif, de votre qualité de présence et de celle qui circulera …vont émerger les perles d’intuition…celles qui «résonnent» émotionnellement

Si en plus vous demandez « Que voulez-vous dans cette situation?  » vous aurez le champ de transformation …et « Qu’est ce qui sera pour vous un bon résultat de notre travail? » vous aurez le retour au « concret »

Vous aurez ainsi fait émerger le « système-problème »…et un.e constellant.e prêt.e à se mettre en mouvement avec la contribution , oh combien essentielle des « représentant.es » (les autres membres du collectif), chacun.e porteur d’un aspect de la situation…

Deux axes pour  nous guider lors de  l’accompagnement

Notre intuition …débarrassée (et c’est tout un apprentissage!) des illusions du mental et des intrications personnelles.

Les principes systémiques : le besoin d’appartenance, l’ordre de la vie, et l’équilibre entre le donner et le recevoir

Bien évidemment le point de départ se trouve dans « OSER »

Devenir constellateur ou constellatrice…est un de ces chemins de transformation intérieure…qui nous demande une partie de déconstruction puis de reconstruction …

Pour faire confiance à notre intuition , c’est elle qui permettra , au service du collectif, cette circulation des liens, des informations, des sentis et ressentis, des émotions qui amènerons…le meilleur possible et les prochains pas…

Vous voulez en savoir, en vivre plus ?

Alors venez à la Formation « Devenir… » dès le 29sptembre et le 1,2,3 mars 2024 en région Parisienne…

Pour vous inscrire…

Coach- Facilitatrice et Formatrice en constellations:

Suzanne Chatard (06 81 14 32 35)-

Coopératrice et associée à Oxalis s.chatard@orange.fr

Coach en coopération certifiée et accréditée SFcoach .Accréditée

Facilitatrice en constellations professionnelles et supervisée 5 ans / Chantal Motto Paris)

Personne ressource et co-formatrice

Béatrice Ray (06 03 18 90 57) Grands Ensemble mail : praticiennebray@gmail.com

Accréditée Facilitatrice en constellations systémique de management par Chantal Motto Paris 2017

Ou Inscrivez vous sur le site : Contactez-nous

Personnes en situation de handicap : contactez-nous si vous avez des besoins particuliers à handicap@oxalis-scop.org

Catégories
Dates

Cru 2024 La formation Devenir Facilitateur-trice en Constellation Systémique professionnelle 6J Chambéry le chateau partagé Dullin(3j) 27, 28, 29 avril et les (3j)16, 17, 18 novembre 2024

« Devenir  facilitateur-trice en Constellation systémique d’organisation »  et ou « Approfondir sa posture d’accompagnant.e, de facilitateur-trice »

Inscrivez vous sur le site : Contactez-nous

Personnes en situation de handicap : contactez-nous si vous avez des besoins particuliers à handicap@oxalis-scop.org

Nous souhaitons vous offrir une semaine de découverte et d’apprentissages que vous pouvez vivre à de multiples niveaux :
celui d’une recherche personnelle , et ou celui de l’apprentissage et approfondissement de “la posture de Facilitation en constellation”.

Lieu / Le chateau partagé Dullin ( près de chambéry)
Module de 6j  Les fondamentaux 3J   + 3j d’approfondissement en fin d’année à définir en groupe
Minimum 8 participants ; Maximum 12 participants. Une  formatrice facilitatrice et une personne ressources .

  

Notre intention:

Nous souhaitons vous offrir une semaine de découverte et d’apprentissages que vous pouvez vivre à de multiples niveaux :

celui d’une recherche personnelle au sujet de questions que vous vous posez dans votre cadre professionnel et personnel : vous pourrez les travailler en supervision ,avec une coach et une accompagnatrice à votre disposition pour tout entretien souhaité.

celui de l’apprentissage de “la posture de constellateur-trice” qui vous permettra, si vous avez déjà un bagage d’accompagnant.e d’élargir votre palette d’intervention, ou si vous débutez de commencer le parcours de formation vers ces riches métiers de “ la relation à l’autre”.

Intitulé : Constellations systémiques professionnelles

« L’essence de la pensée systémique est de nous aider à faire le lien entre les comportements vécus à l’intérieur du système et les sources invisibles de pensée et de conscience ». (Otto Sharmer – La Théorie U, 2016).

Les constellations sont une voie royale pour faire émerger ces sources invisibles.

Descriptif de l’action :

Les constellations systémiques  permettent de découvrir sur une question professionnelle, et ou sur un parcours de vie  les pistes apportées par une approche intuitive à partir de la créativité d’un groupe coopératif et solidaire. Ces approches ne nécessitent pas de pré requis… pour les vivre dans le cadre d’un atelier, juste une posture de curiosité et de bienveillance.

Les constellations systémiques sont issues, parmi d’autres outils et approches, de la pensée systémique et notre façon de les amener s’inscrit directement dans les fondements de la « Théorie U »de Otto Sharmer et Peter Senge. Elles nous rendent capable de co-percevoir le présent, en tant que groupe réuni autour d’une situation, pour co-sentir l’émergence de son meilleur potentiel futur.

Objectifs opérationnels de l’action

A l’issue, les participant.es , pour le niveau “recherche personnelle” et sur les sujets  personnels travaillés, seront en mesure de…:

  • Identifier les éléments clé d’une situation constellée en individuel et ou pour un collectif.
  • Identifier les intrications, blocages
  • Vivre une évolution de la situation vers un nouvel équilibre et en retirer des pistes d’actions : les petits pas suivants

A l’issue, les participant.es, pour le niveau “posture de constellateur-trice”, seront en mesure de consteller en séance  individuelle et ou collective , avec une  supervision , indispensable pour soi et pour les “clients” lors du lancement en autonomie.

Pour les participants qui ont déjà avancé sur un chemin de développement personnel et professionnel et dans l’accompagnement professionnel d’autrui, ils auront assimilé les fondamentaux de l’approche constellations,…première étape vers une qualification.

Ce parcours , à la fois découverte et ressourcement vous fera vivre, à partir de votre rythme, une transformation intérieure propice à une nouvelle étape de vie.

Coach- Facilitatrice et Formatrice en constellations:

Suzanne Chatard (06 81 14 32 35)-

Coopératrice et associée à Oxalis s.chatard@orange.fr

Coach en coopération certifiée et accréditée SFcoach .Accréditée

Facilitatrice en constellations professionnelles et supervisée 10 ans / Chantal Motto Paris)

Personne ressource

Béatrice Ray (06 03 18 90 57) Grands Ensemble mail : praticiennebray@gmail.com

Accréditée Facilitatrice en constellations systémique de management par Chantal Motto Paris 2017

Coût et prise en charge :

  • Pour les coopérateur-e-s d’Oxalis : coût de formation de 1150ettc
  • Pour les participant-e-s des membres de Bigre ! et de Copea, des associations et réseaux proches d’Oxalis : coût de formation de 1200€ht
  • Pour les autres participant-e-s externes :

Financement individuel :coût de formation de 1150€ht

Financement entreprise/ OPCA : coût de formation de 1800eht

Oxalis  certifiée QUALIOPI